Vous êtes ici : Ville de Saint-Flour » Le contournement routier de Saint-Flour démarre enfin après 20 ans de combat.

Le contournement routier de Saint-Flour démarre enfin après 20 ans de combat.



rocade-visite2

Le tracé du contournement routier de Saint-Flour devient visible. Le chantier de construction qui a débuté il y a quelques semaines durera 22 mois. L’ouverture de ce nouvel axe de circulation, tant attendu par la population est prévu fin 2019.

Ce samedi 2 juin,  Bruno FAURE, Président du Conseil départemental, maître d’ouvrage, et Laurent WAUQUIEZ, Président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, cofinanceur de cette opération (15 M€ sur les 30 M€ de budget) étaient présents à Andelat et Roffiac pour le lancement officiel du chantier.

A leur côté, Pierre JARLIER, Maire de Saint-Flour, Président de Saint-Flour Communauté et du Collectif pour le contournement nord de Saint-Flour, s’est félicité de voir enfin concrètement ce grand projet qu’il porte depuis 1992 alors qu’il était élu au Conseil Départemental.

Après des années de retard et de procédures judiciaires, la rocade de Saint-Flour va enfin voir le jour.

Le contournement de Saint-Flour a été reconnu prioritaire par le Conseil général du Cantal, porteur du projet, mais sa réalisation a été freinée par de nombreux contentieux à l’initiative de riverains qui se sont regroupés au sein d’une association. Pierre JARLIER qui soutenait activement ce projet avait décidé, alors, de faire entendre la voix de la « majorité silencieuse », favorable à ce projet de contournement en créant, en 2011  le « Collectif pour le contournement nord de Saint-Flour » dont il était Président.

L’association avait recueilli, dans une pétition, 3000 signatures et le soutien de 75 collectivités cantaliennes. Deux réunions publiques avaient également été organisées et avaient rassemblé plus de 200 personnes.

Cette route aurait dû voir le jour il y a plus de 20 ans, j’ai milité fortement pour cela, mais les contentieux ont bloqué le projet. C’est pourtant, une réelle priorité pour le désenclavement du Cantal depuis l’autoroute A 75 via Murat, Aurillac et le nord Cantal. Explique Pierre JARLIER.

Une évidence économique aussi pour l’ensemble de notre territoire que la Communauté de communes avait anticipé avec le positionnement de la zone du Rozier-Coren, au carrefour de la rocade et de l’autoroute, qui accueille aujourd’hui 18 entreprises et 470 emplois sur une vingtaine d’hectares.

Une évidence aussi pour la sécurité même au cœur de Saint-Flour, où la montée de la ville voit circuler plus de 15 000 véhicules dont un millier de poids-lourds chaque jour.  Ce n’était plus tolérable, au regard des risques quotidiens supportés par les riverains. La ville sera ainsi libérée d’une grande partie des véhicules en transit. C’est un point positif alors que de nombreux projets sont en cours pour rendre la cité historique plus attractive.

Partagez !

Laissez un commentaire

Nom*

Email(Votre adresse ne sera pas publiée)*

Site Web

Votre commentaire*

Envoyer

© Ville de Saint-Flour 2012 - Contact - Mentions légales - Création Couleur Vive-