Vous êtes ici : Ville de Saint-Flour » Conseil municipal: les élus ont voté le Budget Primitif de la Ville pour l’année 2018

Conseil municipal: les élus ont voté le Budget Primitif de la Ville pour l’année 2018



CM DU 9 AVRIL 2018 (1)

Après le débat d’orientations budgétaires du 22 Février et l’approbation du compte administratif le 12 Mars, le Conseil municipal a examiné hier soir le Budget Primitif (BP) de la Ville  de Saint-Flour pour l’année 2018.

Un exercice budgétaire qui s’inscrit dans la continuité des précédents budgets et qui répond aux objectifs que l’équipe municipale s’était fixée lors des Orientations Budgétaires :

  • Maîtriser une nouvelle fois les dépenses réelles de fonctionnement ;
  • Stabiliser les taux d’imposition communaux votés en 2017 ;
  • Poursuivre l’effort de la commune en matière d’investissement pour rénover les infrastructures publiques et soutenir l’économie locale. Les dépenses d’équipement pour 2018 s’élèvent à la somme de 2 346 652 € ;
  • Dégager une épargne brute au moins égale au remboursement du capital de la dette ;
  • Contracter un emprunt de 900 000€ ;
  • Maintenir les montants des subventions allouées aux associations malgré les contraintes budgétaires de plus en plus fortes qui pèsent sur la collectivité.

La section de fonctionnement du Budget Primitif 2018 s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de  10 379 775 € contre 10 625 015 € en 2017, soit une baisse de 245 240 € (-2,3%). Le total des dépenses réelles de fonctionnement (hors travaux de régie) représente 8 958 482 € contre 9 230 830 € en 2017.

Concernant les charges à caractère général qui s’élèvent à 2 842 174 € contre 3 062 209 € en 2017, soit une diminution de 7,2%, un effort particulier de la commune est fait pour les prestations d’entretien des espaces verts afin d’améliorer le cadre de vie.

Pour les charges de personnel, le montant des dépenses est de 4 116 470 €. L’impact de la fin du dispositif des emplois aidés se traduit par le recrutement de contractuels ou la stagiairisation d’agents en fin de contrats aidés. Aujourd’hui, la commune compte 2 personnes en CUI-CAE et 8 Emplois d’avenir (contre 36 au total en 2016).

CM DU 9 AVRIL 2018 (2)

Concernant les recettes de fonctionnement, elles sont en baisse au titre des dotations et participations, notamment du fait de l’absence des remboursements de l’État au financement des emplois aidés :

  • Pour les CAE : 14 745 € en dépenses contre 226 011 € en 2017 ; 11 056 € en recettes contre 160 095 € en 2017.
  • Pour les Emplois d’avenir : 123 350 € en dépenses contre 173 462 € en 2017 et 81 400 € en recettes contre 114 330 € en 2017.

À noter que le montant des dotations versées par l’État à la collectivité sont cette année en hausse de 39 587 €, après plusieurs baisses successives qui, cumulées, représentent une diminution de 427 698 € des soutiens de l’État au fonctionnement de la commune dont les charges de centralité sont très fortes.
Ce montant doit être rapproché du montant de la capacité d’autofinancement nette de la ville qui est, cette année, de 381 836 €.

En effet, l’Épargne Brute ainsi dégagée, permet d’assurer le remboursement du capital annuel de la dette de  913 960 € et d’ajouter un complément d’autofinancement net de 381 836 € (311 468 € en 2017 et 393 965 en 2016).

La section d’investissement s’équilibre en dépenses et en recettes à 5 974 774 € contre 5 394 501 € en 2017. Pour l’année 2018, les dépenses d’équipement s’élèvent à 2 346 652 € (contre 2 822 422 € en 2017).

Ce Budget Primitif est un nouveau budget de rigueur en raison d’une baisse considérable des dotations de l’État depuis 2013. Au total, la Ville de Saint-Flour a perdu 1 560 855 € de dotations en 5 ans. Malgré ce contexte national peu favorable, le Budget Primitif est conforme à l’analyse prospective réalisée par le cabinet KOPFLER dans l’hypothèse où l’État n’opèrerait plus de ponction sur les dotations versées. Le rapport rendu indiquait que les dépenses d’équipement s’élèveraient à hauteur de 2,4 M€ par an « soit plus ou moins la moyenne annuelle constatée à l’échelle sur la période 2013 -2016 ».


Présentation du Budget Primitif 2018

 

Les autres dossiers à l’ordre du jour du Conseil municipal

Attribution des subventions aux associations 2018
Malgré les difficultés budgétaires, la Ville de Saint-Flour maintien son soutien financier aux associations. L’enveloppe pour les associations sportives est maintenue à hauteur de 60 000€ tout comme celle de 25 000€ pour les manifestations sportives d’intérêt national.
À noter cette année, une subvention exceptionnelle de 200 € au Tour du Cantal pédestre qui fera étape à Saint-Flour. L’OMJS est chargé d’organiser sa venue.

 

Création d’une section sportive scolaire de Handball
Le Club de Saint-Flour Handball et le lycée de la Haute-Auvergne proposent au Rectorat la création d’une section sportive ouverte aux lycéens pour la rentrée de septembre 2018, afin de développer des séances d’entraînement. Pour cela, une convention doit être conclue entre le lycée, le club de Hand, la Commune et Saint-Flour Communauté.
Cette section sportive sera mixte et aura un effectif total de 18 élèves au minimum et de  36  élèves au maximum.
La Ville de Saint-Flour mettra gratuitement ses équipements sportifs à disposition.

 

La Ville s’engage pour l’aménagement de locaux commerciaux en rez-de-chauséee
Dans le cadre de son projet Centre-Bourg, la Ville de Saint-Flour souhaite lancer un dispositif incitatif tendant à proposer des locaux commerciaux en centre-ville. Le Conseil municipal examinera la possibilité de louer la galerie composée de 3 espaces aujourd’hui vides et situés 3, place de la Halle, en face de la Maison de la presse, pour y faire des aménagements et les sous louer. Il s’agit là de poursuivre les efforts de la municipalité en faveur du commerce de centre ancien et l’implantation de nouvelles activités.

Partagez !

Laissez un commentaire

Nom*

Email(Votre adresse ne sera pas publiée)*

Site Web

Votre commentaire*

Envoyer

© Ville de Saint-Flour 2012 - Contact - Mentions légales - Création Couleur Vive-