Vous êtes ici : Ville de Saint-Flour » Conseil municipal du 9 octobre 2017

Conseil municipal du 9 octobre 2017



CM 9 OCT 2017

Lundi 9 octobre, les conseillers municipaux se sont réunis en séance du Conseil municipal. L’occasion de faire un état des lieux de la distribution du gaz propane en ville et d’affirmer la volonté des élus en faveur du maintien du guichet de la gare SNCF et des emplois aidés.

Le réseau communal de distribution de gaz géré par ENGIE

Jusqu’en octobre 2022, la distribution publique du gaz sur le territoire communal est assurée par ENGIE, (anciennement GDF). En ouverture de la séance, Monsieur Jean-Michel Duvernois, Directeur des Relations Clients Publics Entreprises et Collectivités, a présenté le rapport annuel de cette concession. Pour l’année 2016, sur un réseau de plus de 22km, ce sont 753 foyers qui sont raccordés au gaz. La consommation s’élève à près de 15 Millions kWh  en 2015, pour 1 114 209€HT de recettes.
La sécurité des personnes et des biens est une mission inscrite au cœur du service public de la distribution de gaz. ENGIE décline le principe au travers d’engagements pris dans le cadre du contrat de concession. 13 appels ont concerné, en 2016, la sécurité et le dépannage. 7 incidents ou accidents ont été constatés en 2016, sans aucun incident dit « majeur » ou « significatif ».
Concernant le développement du réseau de distribution, plus de 64000 € ont été dépensés par ENGIE sur la concession, contre plus de 35 500 € en 2015.

Pierre Jarlier, Maire de Saint-Flour, a remercié ENGIE ainsi que les agents présents dans la salle pour la qualité d’intervention des équipes et la relation de confiance construite avec la Ville. Il a assuré qu’il était particulièrement attentif à la qualité du service rendu et au maintien des emplois sur le territoire.

Dans le cadre de l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH), une action conjointe sera développée dans le cadre du projet Centre-Bourg pour développer le réseau de gaz afin d’inciter à la consommation de cette énergie propre, étant précisé que la résorption de la précarité énergétique tend à diminuer le niveau des consommations.

Enfin, Pierre Jarlier a rappelé le partenariat de mécénat qui avait permis la restauration des vitraux de la Halle aux Bleds et appelait ENGIE à développer d’autres partenariats culturels.

 

Maintien du guichet de la gare de Saint-Flour-Chaudes-Aigues : les élus à l’unisson

En préambule de l’examen de la motion, Michel Seyt, rapporteur, a exprimé la détermination de Mme Martine Guibert, Adjointe au Maire, récemment nommée par le Président de Région en tant que Vice-présidente au transport, à défendre le maintien du guichet en gare de Saint-Flour. Il a invité les élus à ne pas accepter la disparition d’un nouveau service public à Saint-Flour. Pour ces six mois de moratoire, M. Seyt souhaite que la SNCF ouvre son guichet aux heures de passage des autocars ou des besoins. Il y a beaucoup de trafic de part et d’autre de la gare.
M. Pougnet a rappelé également les accords intervenus au niveau des Régions pour la modernisation de la Ville avec 3.5 M€ d’investissements jusqu’en 2022. Ces premiers travaux sur ouvrages devront être poursuivis par d’autres aménagements 40 M€ d’investissements au-delà de 2026 dont 15 M€ pour la réfection de la peinture du Viaduc de Garabit. Il a évoqué l’intérêt de cette voie pour les industries locales.

Pierre Jarlier, a abondé en ce sens car il faut à la fois défendre la ligne et la gare SNCF, rendant également hommage au travail de Martine Guibert.

Pierre JARLIER, maire de Saint-Flour a expliqué pourquoi cette motion est nécessaire.
Il est fondamental de conserver la gare de Saint-Flour – Chaudes-Aigues car elle joue un rôle indéniable pour la mobilité des personnes. Elle peut même devenir un pôle multimodal pour les transports ferroviaires et routiers.

 

Il invitait tous les membres présents à signer la pétition pour le maintien du guichet de la gare de Saint-Flour : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeE_VFaEVdGNlL7Eq1lbBUgOSjhR3h7wJd193qicGrhvBIYVw/viewform
Comme l’avaient fait précédemment les élus communautaires lors du dernier Conseil communautaire en date du 25 septembre, les élus municipaux ont voté à l’unanimité la motion de soutien.

Motion de soutien

 

Dispositif des emplois aidés : les élus demandent la concertation et l’accompagnement de la part de L’État

Début août, les services de la Ville de Saint-Flour ont été informés que l’État cessait son accompagnement financier en faveur des emplois aidés. Or, la Ville de Saint-Flour compte 10 agents en CUI-CAE ainsi que 9 emplois d’avenir, le CCAS comptant 3 CUI-CAE et 2 emplois d’avenir. 34% des agents aujourd’hui titulaires ou stagiaires. Compte tenu des difficultés financières dans lesquelles se trouvent la Ville après cette décision, les Élus ont sollicité la reconduction des contrats éligibles et le lancement d‘une véritable concertation avec les acteurs locaux sur l’avenir de ces dispositifs et leurs évolutions.
Une motion adoptée à l’unanimité par les élus.

Motion au maintien des Contrats Aidés

 

Soutien financier aux associations sportives : maintien du niveau d’aide malgré la baisse des dotations versées par L’État

Sur proposition du Conseil d’administration de l’OMJS, le Conseil municipal a voté l’attribution des 60 000 € de subventions allouées par la Ville pour des associations qui comptent plus de 3 600 licenciés.
Pierre Jarlier a  indiqué que malgré les fortes contraintes budgétaires, la municipalité a maintenu, à l’identique, son niveau d’aides aux associations qui font un travail remarquable à Saint-Flour. Le succès du Forum des Associations en témoigne.

La Montagne, 11 octobre 2017

Partagez !

Laissez un commentaire

Nom*

Email(Votre adresse ne sera pas publiée)*

Site Web

Votre commentaire*

Envoyer

© Ville de Saint-Flour 2012 - Contact - Mentions légales - Création Couleur Vive-